Continuons !

Avec ces photos empruntées à LundiMatin(1) nous voulons titrer 2020. Comme une tâche nécessaire au temps présent, tatouée sur notre quotidien où l’insurrection ne serait plus un mythe. Bonnes continuations donc avec cette première livraison de l’année.

Lamor

Encourageons-nous donc de cette invite au raffinement, avec pour ligne de mire un ensauvagement (2) inconcevable sans la plus grande délicatesse, et le refus de désespérer d’une beauté – bien sûr problématique – à brandir comme une arme contre toutes les résignations.

… dont acte : une nouvelle Jachère, 11e opus (mais tu me dis que ce terreau fertilise déjà d’autres ensemencements…), et puis quelques dessins et toiles – une série « Black & Blue », en nouveau clin d’œil à cette musique qui contribue à notre bonne santé.


(1) lundi.am/lundimatinlundi.am/lundimatin

(2) Au sens où les « hommes de l’« ensauvagement« , de la spontanéité, de la fusion avec l’animalité, … recherchent la sensibilité, le contact avec « ce qu’il y a d’exubérant dans la fécondité« , la plénitude joyeuse… » (Françoise Armanguaud, Encyclopedia Universalis)

 

Cet article a été publié dans Lisières. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s